Aller au contenu

Conseils de quartier

J’ai mis mon site à jour en y incluant tout ce qui concerne le conseil de quartier Mairie/Palais.

Vous pouvez me contacter en laissant un commentaire.

Vous trouverez :

– des généralités

– la liste des délégués

– les comptes-rendus des différentes réunions.

– nos propositions faites à la Mairie.

Salle informatique 2015

82223925_o

 

Les moniteurs de la Salle Informatique vous souhaitent une année 2015 pleine de joie et de bonheur.

 

salleinformatique

 

 

 

 

 

La Salle Informatique rouvre ses portes le lundi 5 janvier 2015 à 14h00 et reprend les horaires habituels.

Vous trouverez ici la liste des cours suivis par les adhérents mis à jour le 27 décembre 2014.

Puis vous trouverez ici le planning 2015 qui a été mis à jour en tenant compte des nouveaux cours.

Ensuite vous ici trouverez les groupes prévus pour les futurs cours. Il reste de la place.

Enfin vous trouverez ici les demandes de cours non satisfaites. En changeant vos préférences d’horaire vous pouvez, après accord, suivre les cours dans les groupes ci-dessus.

Pour tout renseignement, faites un commentaire, je vous répondrai.

 

Le site Salle informatique

 

salleinformatique

 

 

 

 

La Salle informatique a rouvert ses portes depuis septembre 2014.

Le site http://bultecappelle.fr est donc remis régulièrement à jour et évoluera au fur et à mesure des besoins.

La dernière mise à jour de la page informatique date du 30 novembre 2014.

Vous y trouverez le planning prévisionnel, la liste des cours prévus, la liste des demandes encore non satisfaites et la liste des adhérents.

28dba635-39ac-4892-becd-26954e1a5676

Paul Gokel

Je suis devenu Conseiller municipal en mars 2008. Bien sûr c’était une immense joie de participer et de gérer la vie de sa ville. Mais ce n’est pas toujours facile de se retrouver dans ce monde fait de personnes qui tenaient à vous montrer que vous étiez le petit nouveau.

Un seul m’a toujours poussé sur le devant de la scène en me disant t’es élu vas-y.

Il s’agit de Paul Gokel.

Je n’ai jamais été son ami proche, le temps ne nous l’a pas permis. Mais j’ai apprécié cet homme de principe qui a tant fait pour notre ville.

C’était un homme de parti, un de ceux qui ont fait les partis et qui ne s’en sont pas servi pour eux-même. Il ne doit rien.

Paul Gokel est né à Steene en 1947. Il devient socialiste en 1969, à 22 ans, en adhérant à la Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIOde Bergues. Il rejoint Cappelle-la-Grande en 1974 et anime rapidement la section PS locale, dont il prend les rênes en 1984, militant pour l’union des forces de gauche avec le Maire, Roger Gouvart. Ils formeront un duo explosif pendant de nombreuses années pour le bien de Cappelle la Grande.

Paul Gokel, cela a vite été la CUD et Cappelle la Grande dans la CUD. Une communauté urbaine où l’adjoint cappellois, conseiller de 1989 à 2001, a assuré la présidence du CHSCT et participé à la commission d’appels d’offres. il a été adjoint au Maire à Cappelle la Grande de 1991 à 2008 année de son décès, conseiller depuis 1989.

Moi je ne l’ai connu que pendant cette courte période en 2008. Mais il ne faut pas longtemps pour juger un homme comme lui. Un homme d’une conviction politique inébranlable. Nous parlions beaucoup de cela lui l’homme de parti, moi l’homme déçu par les partis. C’était un travailleur. Seuls les travailleurs peuvent accéder à des postes si difficiles.

Les quelques lignes qui suivent ne sont pas de moi. Pourquoi vouloir dire ce qui a déjà été dit avec autant de simplicité

Aux responsabilités publiques qui furent les siennes, Paul s’y est donné de toutes ses forces et de son espérance en un monde meilleur, plus juste et plus utile aux hommes.

Nous pouvions déceler en lui, à travers son caractère, dans la tonalité de sa voix, dans l’expression de ses pensées, et dans son humour, des traits qui le rendaient si attachant et en faisaient pour chacun de nous une personnalité sûre et écoutée.

Paul aimait les contacts humains. Paul recherchait toujours pour ses concitoyens tout ce qui pouvait les rassembler et contribuer à améliorer leur sort, surtout celui des plus humbles.

La volonté qu’il avait d’agir pour progresser, ses mots et ses propos, souvent directs, sa franchise, sa loyauté et sa modestie, c’est bien tout cela qui le définissait le mieux.

Paul avait un caractère conciliateur. Nous nous souvenons tous ici que sa manière calme d’aborder les questions à traiter, que sa façon d’écouter attentivement chacun, nous ont aidés bien souvent à résoudre des problèmes que les passions risquaient parfois de compliquer inutilement. Nous nous étions habitués à compter sur sa sagesse, sur ses réflexions jetées au bon moment dans les débats difficiles, sur son sourire amical et parfois désarmant.

Le meilleur hommage que nous puissions rendre à sa mémoire est de nous souvenir de cette sagesse et de nous dire parfois : « Mais qu’en aurait pensé Paul ? « .

Je ne vais pas plus détailler la vie de Paul mais c’était un gars bien qui a beaucoup aidé la ville de Cappelle la Grande. En quelques sortes il était le bras droit de Roger Gouvart. Quand il est décédé j’ai vu une réelle tristesse dans les yeux de Roger Gouvart.

Un de ses fils a hérité de la passion, de la gentillesse et du savoir faire de Paul. C’est de bonne augure pour notre ville.

Merci Paul  

La contribution de solidarité urbaine

 
 
 
 
 
 

C’est la CUD qui reçoit l’impôt professionnel et à ce titre elle reverse une contribution appelée Solidarité Urbaine.

Celle-ci met en colère M Bailleul, Maire de Coudekerque-Branche et donc celui-ci refuse de soutenir Michel Delebarre pour les élections municipales du 30 mars 2014.

Qu’en est-il pour Cappelle la Grande?

La moyenne actuelle, pour l’ensemble de la CUD, de cette contribution est de 810€ par habitant et par an. La ville comportait au dernier vote municipal du 23 mars 2014 environ 8100 habitants.

Si nous étions dotés de cette contribution moyenne nous aurions 6 500 000€ par an. Mais nous n’avons que 180€ par habitant et par an, soit 1 450 000€ par an. C’est une punition?

Pour ceux qui ne l’on pas en tête le budget de la ville est actuellement d’environ 9 000 000€ dont 1 450 000€ de solidarité urbaine. Cela nous donnerait un budget annuel total de 14 050 000€. Dans l’état actuel des dépenses cela nous permettrait  une somme de 5 100 000€ d’investissement au lieu de 58 000€.

J’ai plusieurs remarques à faire :

– Cela fait de nombreuses années que la contribution pour Cappelle la Grande est divisée par presque 5 (180€ pour une moyenne de 810€). Ce qui nous fait un manque à gagner de presque 5 000 000€ par an.

– La contribution dite de  Solidarité Urbaine est plus importante pour les villes riches. Où est la solidarité? Cela va jusqu’à plus de 3500€ par an et par habitant pour certaines villes, soit 20 fois plus que la ville de Cappelle la Grande. A ce tarif Cappelle la Grande vivrait dans l’opulence.

– La moyenne par habitant ne bouge pas alors que les zones industrielles se remplissent.

Lors d’un conseil municipal récent, il a été dit que la ville allait renégocier cette contribution. Celle-ci est primordiale pour l’avenir de Cappelle la Grande. Il manque à la ville la partie investissement du budget, il faut régulariser.

J’entend beaucoup parler de subventions. Ce sont surtout les personnes qui ne sont pas en place qui en parlent car les autres savent qu’il ne suffit pas de claquer les doigts. Il faut donc commencer par réclamer notre dû à la CUD.

A suivre.

J’attend des avis compétents, pertinents, clairs et détaillés sur ce sujet pour me préciser tout cela. Je les mettrai son mon site.

 

 

1 visiteur(s) en ligne actuellement
0 visiteur(s), 1 robots, 0 membre(s)
Maximum de visiteur(s) simultané(s) aujourd'hui: 5 , à 12:58 am UTC
Ce mois: 6 , à 08-01-2015 12:46 am UTC
Cette année: 11 , à 04-04-2015 12:03 pm UTC
Tout le temps: 29 , à 12-13-2013 12:44 pm UTC